Aurélie Guignebert


Aurélie Guignebert est psychologue neuropsychologue pour adultes. Elle réalise des bilans neuropsychologiques pour des plaintes de mémoire, de l’attention, de troubles du langage ou toute autre difficulté intellectuelle dans le cadre de pathologies neurologiques, psychiatriques ou du vieillissement normal.

 

A qui s’adresse un bilan neuropsychologique ?

Les bilans neuropsychologiques s’adressent aux patients atteints de pathologies ayant des répercussions sur les fonctions cognitives et comportementales. Il s’agit la plupart du temps de pathologies neurologiques (maladie d’Alzheimer, de Parkinson, sclérose en plaque, épilepsie, tumeur cérébrale, accident vasculaire cérébral, traumatisme crânien…) ou de pathologies psychiatriques (dépression, anxiété, trouble bipolaire…).

Le vieillissement normal induit des modifications cognitives qu’un bilan neuropsychologique permet d’objectiver (et surtout de faire la différence entre une pathologie neurologique et le vieillissement normal).

Des difficultés cognitives peuvent aussi survenir dans le cas d’autres pathologies ou désordres somatiques ou psychologiques, comme des troubles du sommeil, le stress, la consommation de toxiques… Un bilan neuropsychologique est dans ces cas fortement indiqué afin de préciser la nature des difficultés.

A quoi sert un bilan neuropsychologique ?

Les bilans neuropsychologiques permettent :

  • de contribuer à l’établissement d’un diagnostic (nécessité ensuite de consulter un médecin spécialiste avec les résultats du bilan, il prescrira certainement d’autres examens).
  • de décrire l’évolution de certaines pathologies (en répétant les évaluations, il est possible de quantifier les éventuelles aggravations ou les améliorations).
  • de cibler d’éventuelles rééducations en mettant en évidence les fonctions déficitaires mais aussi les fonctions préservées sur lesquelles le patient peut s’appuyer.

 

Comment se déroule un bilan neuropsychologique ?

  • Un entretien permet de faire connaissance, de recueillir l’objet de votre demande et votre plainte (l’avis d’un proche est parfois nécessaire).
  • La passation des tests neuropsychologiques.
  • Une restitution avec l’explication des résultats ; si nécessaire, des conseils sont proposés afin de limiter l’impact dans votre vie quotidienne des difficultés observées.
  • La durée d’un bilan neuropsychologique est variable, si nécessaire, plusieurs rendez-vous vous seront proposés.

Quels sont les tests utilisés ?

La neuropsychologie est une discipline scientifique, qui utilise des tests validés, standardisés (c’est-à-dire qu’il existe des valeurs normatives, en fonction de l’âge par exemple, auxquelles les scores du patient seront comparés).

Les tests sont spécifiques pour chaque fonction : la mémoire, l’attention, les fonctions exécutives, le langage…

Remédiation de la mémoire de travail (mémoire à court terme) avec le programme validé scientifiquement Cogmed. Une séance avec la psychologue certifié Cogmed vous permet de bien comprendre les objectifs de cette remédiation et de vous familiariser avec le logiciel. Vous travaillerez ensuite à domicile (avec une connexion Internet) pendant plusieurs semaines pendant lesquelles un suivi hebdomadaire téléphonique vous sera proposé par la psychologue. La durée et la fréquence des sessions d’entraînement est variable selon vos capacités et votre disponibilité. »

 

PARCOURS PROFESSIONNEL

  • Psychologue neuropsychologue au CHU de Grenoble, service de neurologie, unité des troubles du mouvement (de 1999 à 2003).
  • Psychologue neuropsychologue à l’Institut de la Mémoire et de la Maladie d’Alzheimer, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, depuis 2005.
  • Psychologue-Neuropsychologue attachée à l’ICM – INSERM, depuis 2004.

 

  FORMATION

  • DESS (=Master Clinique) de Psychologie clinique et pathologique spécialité Neuropsychologie (1999, Université de Savoie, Chambéry).
  • DEA (Diplôme d’études approfondies, = Master recherche) de Psychologie cognitive (2000, Université de Grenoble).
  • Doctorat de psychologie cognitive (thème de recherches : troubles cognitifs et comportementaux de la maladie de Parkinson) (2003, Université de Grenoble).
  • Diplôme Universitaire de Thérapie Cognitive et Comportementale (2012, Université Paris 5).

 

Membre de l’association française de Thérapie Comportementale et Cognitive (AFTCC).

   

 

TARIFS

Tarifs disponibles sur demande.

Une prescription médicale n’est pas nécessaire. Les prestations ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale mais certaines mutuelles les remboursent.